Astreo

Vous êtes ici : Le solaire thermique / L'installation solaire thermique de A à Z

L'installation du ballon :

Le ballon échangeur:

L'installation du ballon échangeur doit se faire le plus proche des modules pour éviter toutes déperditions de chaleur. Le ballon échangeur sera d'autre part disposé en amont de l'appoint, avec le groupe de sécurité (robinet d'arrêt, clapet anti retour, robinet de vidange etc...)

Le vase d'expansion et la soupape de sécurité:

Le rôle du vase d'expansion, qui est constitué d'une enveloppe séparée en son centre par une membrane souple, est de servir d'amortisseur pour le circuit d'eau. Dans le cas de pressions trop importantes, la soupape laissera échapper la pression en excès.

la tuyauterie :

En moyenne on pose 20 mètres de tuyauterie aller-retour, les matériaux utilisés pour celle-ci sont en général le cuivre, l'acier, et l'inox flexible (acier galvanisé étant proscrit). Le fluide caloporteur comportera de l'antigel, afin que ni les capteurs ni la tuyauterie n'éclatent en hiver. Il est aussi recommandé lorsque cela est possible d'utiliser des accessoires déjà existant pour la traversée de la tuyauterie en toiture (afin d'intervenir le moins possible sur la couverture). Lors de l'installation de la tuyauterie on installera aussi progressivement le manomètre, les vannes, les purgeurs d'air, et le clapet anti retour (retour d'eau froide la nuit).

L'appoint

Une fois l'installation terminée et vérifiée on mettra ensuite en route l'énergie d'appoint..

L'installation des capteurs :

Une fois toute la partie tuyauterie finie, le charpentier va procéder à la pose des modules.

Le découverture:

Quel que soit la mise en œuvre choisie par le client pour la pose des modules, on enlève la couverture existante correspondante à la surface de capteurs désirée.
Pour la toiture quatre types de mise en œuvre sont possibles :

- Les capteurs en surimposition sur toiture inclinée
- Les capteurs en surimposition posés sur toiture terrasse
- Les capteurs incorporés (avec bac étanchéité, voir installation photovoltaïque, couverture ISB)
- Les capteurs intégrés en toiture inclinée (voir installation photovoltaïque, couverture IAB)

Les fixations des capteurs devront leur permettre de résister aux effets de charges tels que la neige ou le vent.

Note : Les capteurs peuvent également être posés au sol, sur chassis s'il n'y a pas de phénomène d'ombrage, dans le but d'optimiser l'inclinaison et l'orientation.

La pose des capteurs:

Une fois les capteurs posés et l'étanchéité assurée, on installe la régulation solaire (mise sous tension et paramétrage du régulateur).

Vérifications et mise en route :

On fait un essai d'étanchéité pendant 24h afin de s'assurer du bon fonctionnement de l'installation, après cette étape on remplit le circuit avec le fluide caloporteur antigel (circuit primaire), et enfin on remplit le ballon solaire (circuit secondaire).

Plan du site | Design : Asso-com.com | Réalisation : valmoweb.fr | Dernière MAJ : 02/10/2015