Astreo

Vous êtes ici : Le petit éolien / Le matériel pour le petit éolien

L'éolienne Nheolis 3D est une éolienne typiquement destinée au particulier un de ses principaux avantages est d'être relativement silencieuse (elle ne produit pas plus de bruit que le vent lui-même), elle dispose aussi d'une plage de vitesses de vents plus étendue comparée aux éoliennes classiques, ce qui lui permet de demeurer à des vitesses de vent faibles, de l'ordre de 3 m/s (11 km/h). On utilisera cette énergie plutôt en autoconsommation (les tarifs de revente fixés par EDF étant très faibles), avec ou sans batteries.

• L'éolienne :

L'éolienne est composée de pâles aérodynamiques afin d'augmenter le rendement, d'un mât qui sert à "aller chercher le vent" la où il est le plus fort, d'un ensemble rotor-stator, (génératrice via action du vent sur les pâles), la nacelle (enveloppe pour génératrice et composants électroniques, du mat, de l'onduleur (conversion électricité) ainsi que d'un parc batteries (en option) qui permet d'être autonome énergétiquement. Le vent arrivant face à l'éolienne, celui-ci entraîne la rotation du rotor qui va créer une énergie mécanique transmise à l'arbre de la génératrice afin de produire une énergie utilisable. L'éolienne Nheolis 3D est capable de résister à des vents de plus de 200 Km/h elle a notamment résisté durant les tempêtes Xynthia et Klaus ce qui permet de se passer de frein mécanique ou électronique. De plus elle continue de fonctionner par des vents de 160 Km/h.

• La nacelle :

C'est à l'intérieur de cet équipement que se trouve la génératrice qui permet de convertir l'énergie produite par le mouvement de l'hélice en électricité et le reste de la machinerie qui dirige les pales en fonction de la force du vent (frein, suivi du vent, mise au repos).

• Le rotor :

Le rotor est composé du nez de l'éolienne et de l'hélice. Les pales sont placées au devant de la nacelle et reliées ainsi à elle. Les pales produisent une énergie mécanique qui est transformée en électricité par la génératrice. L'électricité produite par la génératrice est transportée par des cables situés dans le mât jusqu'à une cabine de dispersion.

• Le mât :

L'éolienne est fixée sur un mât qui au minimum sera de 11 mètres de hauteur (démarches simplifiées), sachant que plus le mât sera grand plus le rendement sera élevé, on estime que pour une bonne production le mât devra être à environ 25 mètres de hauteur (les démarches sont un plus complexes pour la construction).

• Les batteries :

Les batteries au plomb, similaires à celles des batteries solaires sont les plus adaptés afin de stocker l'énergie produite par l'éolienne. Cependant elles possèdent une durée de vie faible, et ont un mauvais impact environnemental. On privilégiera donc la consommation en instantané avec l'énergie éolienne. Cette source d'énergie aura pour but de diminuer votre facture énergétique.

• L'onduleur :

L'’onduleur a pour but de convertir le courant continu transmis par les batteries et l'éolienne en courant alternatif identique à celui du réseau, et adapté à vos différents appareils. Il transforme la tension variable (en fonction du régime) des générateurs éoliens en tension alternative conforme au réseau. Dans le cas de stockage du courant dans des batteries le courant dervra être transformé par un redresseur, l'onduleur permet ensuite de convertir le courant continu délivré par la batterie en courant alternatif.

Plan du site | Design : Asso-com.com | Réalisation : valmoweb.fr | Dernière MAJ : 02/10/2015