Astreo

Vous êtes ici : Le solaire thermique / Le matériel pour le solaire thermique

• Les capteurs :

- Les capteurs plans (vitrés):
Ils se présentent sous la forme de panneaux plats et ils utilisent l'effet de serre pour augmenter la température du fluide, ils peuvent augmenter la température de l'eau à plus de 70°C.

- Les capteurs à tubes (sous vide) :
Il y a 2 types principaux de capteurs à tubes, les tubes à circulation d'eau et les tubes à caloduc. Les premiers ne supportent pas les pressions élevés, ils sont donc plutôt adaptés pour une utilisation estivale ils sont par contre très bon marché.
Les seconds sont capables de supporter de fortes pressions et fonctionnent toute l'année, ils sont très performants même par de faibles températures, ils sont aussi plus cher.



- Les capteurs souples (aussi appelés capteurs moquette):
Ils sont noirs et très facile à mettre en place, ils ne s'utilisent que l'été ou en intersaisons pour le chauffage de piscine ou pour des douches extérieures.

• L'échangeur thermique :

Il se compose d'un simple serpentin faisant partie du circuit primaire mais noyé dans le ballon de stockage pour les petites installations. Au cours de son séjour dans le ballon, le liquide chaud y transfère sa chaleur et repart refroidi vers les capteurs. Cependant, dans le cas d'installations plus conséquentes, on optera pour un échangeur extérieur (à plaques).

• Le ballon de stockage :

Cuve métallique compacte, étanche, isolée thermiquement, d'une capacité comrise entre 120 et 2000 litres. La température dans le ballon est alors comprise entre 45 et 90°C. IL faut placer le ballon au plus près des capteurs et dans un local chauffé où au moins isolé pour minimiser les pertes thermiques.

• L'appoint :

Tout système de CES, même dans les meilleures conditions ne peut pas assurer 100 % de la consommation en eau chaude. Pour faire l'appoint nécessaire on pourra utiliser une chaudière électrique, au gaz ou au fioul, et plus logiquement dans la démarche "verte" une chaudière au bois ou granulés, un poêle, la géothermie, ou une pompe à chaleur. On pourra aussi utiliser une résistance électrique (ballon triénergie). L'appoint entre en action quand l'énergie solaire ne suffit pas à combler les besoins du foyer.

• La régulation :

La régulation analyse en permanence la température en sortie du capteur et en bas du ballon. Il agit sur la pompe, sur la résistance électrique et gère le chauffage d'appoint.

• La station solaire :

La station solaire est constituée de 2 thermomètre à l'arrivée des capteurs eau chaude, et à l'arrivée de l'eau provenant du ballon. Cette station gère le fonctionnement de la pompe du ciruit primaire en fonction des différentes températures.

Plan du site | Design : Asso-com.com | Réalisation : valmoweb.fr | Dernière MAJ : 02/10/2015